Archives par mot-clé : Poésie

Poème japonais

Un peu de poèsie, japonaise, pour rêver et s’enrichir…. Rien de mieux qu’un petit HAÏKU pour se mettre de bonne humeur et attaquer une bonne journée : “Ah ! Le rossignol Pourtant trop peu d’entre nous y prêtent attention”

rossignol1.jpg
Mais qu’est-ce qu’un HAÏKU ???

C’est de la poésie japonaise !
Déjà dans le Japon médiéval la poésie était un art.
Dans les cours des shoguns on récitait des poèmes.
Il existe 3 grandes formes de poésie japonaise : le haïku le plus connu, le tanka et le renku. Le haïku, petit poème très court, comporte 17 syllabes sur seulement 3 lignes, comportant respectivement 5, 7, 5, syllabes.
Donc très court mais très évocateur ils sont intuitifs : un moment de la vie, un instant de nature. Rappellant toujours une saison.
Basho Matsuo (1644 – 1695) est connu comme le premier grand poète basho.jpg
de l’histoire du haïku.
Ses haïkus sont quelques fois un peu théâtraux, mais la plaisanterie,
la mélancolie sont présentes, tout en rappelant la grandeur de la nature
et l’aspect éphémère de l’homme.
Un vieil étang
Une grenouille saute
Des sons d’eau

Basho

Rien ne dit
dans le chant de la cigale
qu’elle est près de sa fin

Basho
Le haïku fait partie de la culture et du patrimoine japonais.
Les occidentaux connaissent souvent ce qu’est un haïku, mais pour eux il n’aura jamais la même sensibilité ni le même zen.
Chacun peut faire des haïku, mais pas essayer de copier, surtout rester soi-même dans sa pensée.
Une manière originale de sensibiliser les enfants à la poésie
mais surtout aux SAISONS.
3oct2010 002.jpg
Titre : “Sous la lune poussent les haïkus”
Auteur : RYÖKA
Editions : Rue du Monde – 2010
La ferme reste un bon terreau de poésie et d’haïkus…..
A découvrir….


Le troupeau….

“Troupeau” est un mot de notre langage quotidien à la ferme mais lorsqu’il devient source de poèsie, alors…..
On ne se lasse pas de ce magnifique ouvrage sur les vaches…
Le troupeau
Il avance lentement
Insensible
Aux cris
A la baguette
Qui cingle
Le marbre froid
Des flancs.
Avec nonchalance
Il tapisse
La route
De ses mille sabots
Trempés dans la pommade
Parfumée à l’excès
Comme du placenta.
Une bête qui s’égare
Escalade le talus
La pauvre s’en repent
Sortie du flux tranquille
Elle semble ne pas comprendre
Ce qu’elle fait là perchée
Elle ne sait pas sauter.
Un roquet
Vient tout déranger
S’attaquer à plus gros que soi.
Tout le branle
S’en ressent
Peine
A retrouver son cours.
Le conducteur
Dans son auto
S’impatiente
Faudrait voir
A ne pas le traiter
Comme une bête
Qu’on conduit !
Titre : “Des vaches dans les prés fleurissent fleurissent
Auteur : Lydia Devos – Illustrations : Arnaud Madelénat
Editions : Points de suspension – 2007

troupeau1.jpg
A DECOUVRIR….

L’abreuvoir…

Encore une “petite”…. toujours tirée de ce très bel ouvrage :

Titre : “Des vaches dans les prés fleurissent fleurissent”
Auteur : Lydia DEVOS
Illustrations : Arnaud MADELENAT
Editions : Point de Suspension – 2007
17mars10 003.jpg
L’abreuvoir
Les vaches
En été
Ont des abreuvoirs
Plus grands que des baignoires
Dans lesquels les enfants aiment
A se tremper les pieds.                                                     
En hiver
Elles ont le nez qui coule
Et l’haleine qui fume.
Dans l’abreuvoir
Les enfants glissent
Sur la glace étoilée.
vache1.jpg





Les pâtures…

Encore une petite poèsie “vache” intitulée :
Les pâtures
Couvre-lit de velours
Soyeux
Camaïeux émeraudes
Par-dessus
L’édredon
Voluptueux.
Pièces cousues
A point de bourdon.
Ouvrage
Patiemment assemblé
Séculaire
Passementerie
Des laitières
Alanguies
Luxueuses
Frivolités
Mitées
Rongées
Par les géants
Du désert vert
Qui dépècent
La terre.
Elles ont froid.
Qui a pris toute la couverture ?

vache21.jpg
Titre : “Des vaches dans les prés fleurissent fleurissent”
Auteur : Lydia DEVOS
Illustrations : Arnaud MADELENAT
Editions : Point de Suspension – 2007


Vaches au champ….

Toujours pour découvrir ce bel ouvrage sur les vaches….
Une sortie des vaches au champ tellement bien imagée et illustrée…

vacheauchamp1.jpg

Vers le soir
Elles s’en vont
Grimpent à l’horizon.
Elles indiquent la voie
Du soleil qui se couche
Où le ciel flamboie.
Elles attendent leur tour
D’entrer
Une à une
En robe de mariée
Dans l’éternité.
Titre : “Des vaches dans les prés fleurissent fleurissent”
Auteur : Lydia Devos / Illustrateur : Arnaud Madelénat
Editions : Points de Suspension – 2007
A DECOUVRIR….


De nouveaux livres…

Toujours dans l’idée de faire partager des lectures découvertes sur les rayonnages des bibliothèques brestoises, toujours en lien avec nos thématiques préférées : la ferme, le lait, les vaches,  le bio, l’écolo, le jardin, le respect de l’environnement, les animaux, les plantes, les cultures….
Voici les 2 dernières découvertes :

17mars10 002.jpg
1. “Des vaches dans les prés fleurissent fleurissent” de Lydia Devos & Arnaud Madelénat
De la belle poèsie de vaches et de magnifiques illustrations
2. “Histoires de fruits et légumes” d’Anna Stroeva
Une farandole de fruits et légumes à venir raconter leur histoire…
On en reparle…

A SUIVRE…

Poèsie printanière

Rien de mieux qu’une petite poèsie pour bien démarrer la semaine. Une poèsie d’actualité :
Le printemps
Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver.
Après le grand froid le soleil.
Après la neige vient le nid,
Après le noir vient le réveil,
L’histoire n’est jamais finie.
Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver,
Et après la pluie le beau temps.
Claude ROY.
Farandoles et fariboles.

février09 040.jpg