Vachauchamp

Pendant que certaines agrémentent les fonds de quartier (cf “vachenville”), d’autres génisses paissent dans des champs plus “classiques” mais c’est tout autant le bonheur de gambader au champ (après plusieurs mois au sec à l’étable), de déguster la bonne herbe de printemps (ou presque) :

6mars2011 017.jpg

et quel bonheur de retrouver son maître !!!

6mars2011 021.jpg
Qui a dit qu’une vache ne reconnaissait pas son maître ???
A SUIVRE….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *